Rockeurs et public le coeur sur la main

Ouest-France 15 décembre 2018.

Des cadeaux sous tous les sapins ! Ce samedi soir 15 décembre à Nantes, rockeurs et public ont offert une montagne de cadeaux aux enfants des Restos.

Environ 2 000 cadeaux ont été récoltés ce samedi soir 15 décembre à la soirée des Rockeurs ont du cœur à Stéréolux, à Nantes. Le public n’a pas boudé l’opportunité de faire un beau geste pour garnir le sapin des foyers les plus modestes.

Dès l’entrée, les bénévoles des Restos du cœur se sont affairés pour trier les jouets sur place afin qu’ils puissent être remis , « dès demain » , aux centres du département, et être distribués aux bénéficiaires avant le 25. « Le départ des camions remplis de jouets c’est toujours un grand moment » pour Laurent Charliot, co organisateur de la première heure.

19 h 45 tapantes, premières notes bien rock avec Valérie et les River kids. Sept autres groupes sont à l’affiche dans les deux salles (1 600 places). Jusqu’à 1 h 30 du matin le public savoure des prestations inédites.

Berceau nantais

L’affiche fait toujours la part belle aux groupes de Nantes, là où est née l’idée, en 1988, dans le cœur de la maman d’un des membres des Elmer Food Beat. « On ne pensait pas qu’on y serait toujours 31 ans plus tard», admet Laurent Charliot.

« C’est notre arbre de Noël à tous » , sourit-il. Car ici, personne ne vient sans cadeau. Techniciens, artistes et bénévoles des coulisses contribuent avec plaisir. « **Il y a même des gens qui viennent juste déposer un cadeau sans voir les groupes **» , raconte une bénévole de l’accueil.

Pour la première fois, Karoline aura sa place. « D’habitude j’arrive trop tard avec mon travail et c’est complet. » Cette fois, elle est en tête de la file d’attente avec ses amis depuis 17 h 30. Éloïse, 9 ans, fait partie du groupe. Elle est enchantée de revoir Cachemire, son groupe nantais préféré.

Un peu plus loin dans la file, Arnaud et Paskal sont impatients d’entrer. « C’est l’occasion de se faire doublement plaisir. Donner des cadeaux aux gamins et passer une bonne soirée ». Pourquoi s’en priver ?

%d blogueurs aiment cette page :